Vente/dédicace « Sinibagirwa » à Hannut

Sinibagirwa est comme un hymne, une chanson qui appelle l’oreille puis le regard sur un paradis trop diabolisé : l’Afrique. Il n’y a à lire dans ce livre ni la froide condescendance de l’ethnologue ni la douce ironie du romancier. Ici point de malice. Il s’agit d’une voix claire qui témoigne avec sincérité que la vie,…

Évaluez ceci :

Dites-moi, je rêve

Dites-moi je rêve… Et pourtant cela EST. C’est une histoire. C’est une histoire vraie. Un état d’âme, un ressenti, un mal-être, un doute, une affirmation, un questionnement, une évidence, un manque de respect, une odieuse déformation, un mauvais film, une vendetta, un appel au secours… Cela est ce que vous voudrez y voir. Cela est…

Évaluez ceci :

Au revoir Ouidah, bonjour Lubumbashi

📬Il m’a été dit que lorsqu’une #porte se fermait, une autre s’ouvrait et qu’il était primordial, afin de l’apercevoir, de laisser derrière soi le négatif d’une expérience. J’ai pris les devants, j’ai vu une porte s’entrouvrir, j’y ai poussé le bout du nez et cette dernière vient de me donner sa clé, digne témoignage de…

Évaluez ceci :

La vérité sur le retrait de la croix de (Saint) Nicolas – Bassesse politique

La vérité sur le retrait de la croix de (Saint) Nicolas – Bassesse politique L’info est restée secrète mais nos investigateurs ont percé le secret de ce sacrilège ! Après la disparition de Père Fouettard, certains ont vu rouge, notamment Jeanne Mas dont les ventes de son succès passé « En rouge et noir » ont fondu comme…

Évaluez ceci :

Sarah Codjo, créatrice de luxe made in Africa (Bénin)

Sarah Codjo, créatrice de luxe made in Africa La vie Forbes 11 Juillet 2017 article de Michée Dare Créatrice de bijoux et initiatrice de la marque Perlicious, la béninoise Sarah Codjo fait partie de cette nouvelle génération d’artisans-entrepreneurs africains qui ont fait le pari de la créativité. Une femme de talent que vous fait découvrir…

Évaluez ceci :

Les difficultés de la langue française au Bénin

Originally posted on Une histoire singulière:
J’ai parfois du mal avec le français béninois 🤓🤔 – « Si je me dispute avec ma #femme régulièrement, je dois la #seconder… » 😘 C’est beau non ? Sauf qu’ici, c’est en choisir une #deuxième…😲 – « J’ai #doigté le jeune … » Aie 😱… Mais non, c’est juste lui montrer…

Évaluez ceci :

Appel à témoins !!!

Une quinzaine d’entre eux ont disparu ou sont sur le point de disparaître. Je compte sur la solidarité francophone internationale pour les retrouver et les protéger ! En tant qu’académiste de ma propre …académie – oui je sais, je suis le seul membre – l’amusoire est parfois ma tasse de café (je n’aime pas le thé)….

Évaluez ceci :

L’esclavage continue !!!

En Lybie (et sans doute encore ailleurs), on vend (encore) des êtres humains !!! A Tripoli, Les migrants sont placés en rang. Ce sont tous de jeunes hommes, noirs, grands et forts. L’un après l’autre, ils s’avancent tandis qu’une voix hors champ annonce leurs qualités. Dans la petite foule qui se presse en face des mains…

Évaluez ceci :

Le silence m’accompagne

Le silence m’accompagne Marguerite Yourcenar nous a écrit que  le silence est fait de paroles que l’on n’a pas dites. Personnellement, il m’accompagne. Je sens sa présence régulière à mes côtés : bienveillant à l’occasion, inquiétant en d’autres moments. Dans mes écrits, il se présente sous la forme de points de suspension, de pages blanches parfois….

Évaluez ceci :

Le béninois aspire à être riche

Originally posted on Une histoire singulière:
Rien de bien surprenant. C’est pareil dans le monde entier, j’en suis profondément certain. Mais revenons au Bénin…Là où le bât blesse, c’est que beaucoup aspirent à l’être sans lever le petit doigt. Il se dit que  « le béninois ne fait rien mais veut rester à la table…

Évaluez ceci :

Ouidah, la maison des champs

Ne voyez ici aucune prétention de ma part mais juste un aperçu personnel montrant à la fois un peu d’histoire de Ouidah ainsi que les endroits, connus et reconnus, que l’on peut visiter dans cette ville au passé symbolique. Sachez qu’il y a toujours aussi la possibilité de visiter Ouidah hors des sentiers battus, ce…

Évaluez ceci :

Pris la main dans le sac ou pas ?

Savez-vous que cette loi stipule également l’interdiction de déversement, le jet des sachets en plastique dans les rues et autres lieux publics, en milieu urbain et rural, dans les infrastructures des réseaux d’assainissement, dans les cours et plans d’eau et leurs abords, par-dessus bord des véhicules. Là aussi une forte sensibilisation sera nécessaire.

Évaluez ceci :

Pris la main dans le sac ou pas ?

Pris la main dans le sac ou pas ? Depuis peu, le Bénin interdit les opérations de production, d’importation, de commercialisation, de distribution et d’utilisation  des  sacs  plastiques non dégradables. Du moins c’est ce qu’il ressort de la loi qui vient d’être signée. Elle doit encore faire force de loi sur le terrain. Les habitudes vont…

Évaluez ceci :

La richesse cachée du sel de Djègbadji

Ouidah, le sel, Djègbadji mis à l’honneur. L’article n’est pas de moi mais l’idée est tellement intéressante et pas uniquement gustativement parlant, que je ne pouvais que le partager avec vous. Pour les informations complémentaires, je vous invite à parcourir la page FB des produits. Le sel de cuisine qui donne goût aux repas, provient…

Évaluez ceci :

Education ? Educ’Action ? La famille béninoise

Une certaine éducation familiale au Bénin L’objectif de cette bafouille n’est en rien une critique d’un système encore pratiqué. Il s’agit davantage d’un constat émis par des béninois sur une façon d’éduquer, de remettre sur les rails une personne prenant une tangente qui pourrait la conduire sur une mauvaise route. Il ne faut dès lors…

Évaluez ceci :

A la rencontre de Madame Célestine ADJANOHOUN, Maire de Ouidah

Ce mercredi 8 novembre, j’ai été reçu en audience par la Maire de Ouidah, Madame Célestine ADJANOHOUN. Nous avons eu l’occasion d’échanger sur ses projets pour la jeunesse, sur le tourisme « chez l’habitant », sur des partenariats et bien d’autres choses encore. J’ai eu l’occasion également de parler avec mon ami Etienne Kodagbe ainsi qu’avec Mr…

Évaluez ceci :

Les guignols dénoncent eux aussi le harcèlement sexuel !!!

Ils ont réfléchi, ils se sont posés un tas de questions, ils ont consulté pléthore d’avocats… Cela suffit ! #balancetonmarionnettiste est l’appel qu’ils lancent aujourd’hui contre le harcèlement qu’ils subissent tous les jours. Quand ce n’est pas un doigt dans le nez, une main dans le fondement, c’est carrément la prise en sandwich ! « Nous…

Évaluez ceci :

Un lundi « traffic book » au jardin de CanelYa

Ce lundi 6 novembre en soirée, une visite au Jardin de Canelya s’est imposée. Le concept « traffic book » présentait en effet « Sinibagirwa » et j’ai eu l’occasion également d’écouter Sêminvo l’enfant noir à propos de sa lecture de « L’Etranger » de Camus, devenu son livre de chevet. Un accueil chaleureux, de nouvelles rencontres, des échanges passionnés sur…

Évaluez ceci :

La musique adoucit les moeurs, faut-il encore qu’elle reçoive les appuis mérités

Ce week-end m’a permis de rencontrer des artistes africains du monde de la musique. Certains connus, d’autres moins. Le moins que l’on puisse dire c’est que le public répond présent quand les choses sont bien organisées. Souvent, hélas d’ailleurs, ce sont des promoteurs privés qui investissent leurs propres deniers afin de réussir là où le…

Évaluez ceci :

L’écriture inclusive, l’épine dans le pied ou le morse dans le texte ?

Ecriture inclusive Les con.ne.s qu’on sonne (redondance direz-vous)  me font perdre mes voyelles. Si le.la masculin.e. ne l’emporte plus sur le.la féminin.e, en serons-nous pour autant égaux, en sera-t-elle.il plus égal.e ? La langue est féminin.e pourtant… J’avoue être perplexe sur ce concept qui, au nom de l’égalité, ne met plus que les points sur les…

Évaluez ceci :

Un petit tour place Gbena

Une journée de rendez-vous qui se termine et je me rends compte que je n’ai pas encore mangé. La place est calme.Les terrasses sont vides, les zémidjans font la causette à l’ombre. Il est 17 hrs, le thermomètre affiche encore 33°, nous entrons en effet dans la période la plus chaude ici. Je commande une…

Évaluez ceci :

Le parrainage d’enfants : dérives ou réelle solidarité ?

Le parrainage d’enfants : dérives ou réelle solidarité ? La cause est noble, je le reconnais volontiers. Ce qui me heurte cependant ce sont les méthodes et, dans certains cas, de « big » mensonges. Les grosses usines humanitaires vous annoncent que la totalité de vos dons ira aux personnes concernées mais on oublie de vous dire qu’il faut…

Évaluez ceci :